Echouage.

Ajouter une réponse

salmon - Mardi 19 Août 2008 à 11h49
Bonjour,je souhaiterais savoir si je peut faire s'échouer un Muscadet dl sans béquilles. Pourquoi me direz vous!
Je souhaite le mettre au mouillage au cap Frehel quand le vent est orienté nord, nord est, les bateaux sur béquilles travail beaucoup.Il m'a donc été fortement déconseillé de le faire.
Merci pour vos réponses.
Camille - O'takey - Mercredi 20 Août 2008 à 10h27
Personnellement je trouverais ca assez flipant. Le bois risque de s'abimer et pourrir...
Camille
régis-le damoiseau - Lundi 15 Septembre 2008 à 13h37
Alors nous on l'a fait sans le vouloir mais on était dans la vase, deux marées basses plus tard on est parti avec la montante mais je ne le testerais pas plus longtemps ni sur un sol dur !!
marine de Foligou - Vendredi 19 Septembre 2008 à 22h29
Il y a eu une époqua où tous les mumus de Saint-Briac échouaient sans béquilles (même des quillards), il faudrait leur demander, par exemple à Anne-Ge ou à son père.
Anne Marie - Lundi 13 Avril 2009 à 15h06
Je m'interroge sur la possibilité d'échouer avec un muscadet quillard, sans béquiller. Qu'en pensez-vous?
Anne Marie - Lundi 13 Avril 2009 à 15h10
Je m'interroge sur la possibilité d'échouer avec un muscadet quillard, sans béquiller. Qu'en pensez-vous?
romain- gwerzavel - Mardi 14 Avril 2009 à 18h54
Salut,
Si c'est de l'occasionel, et que le sol est acceuillant, ca peux le faire.
Par contre je le déconseillerais sur de longues périodes, le bouchain n'aimant pas particuliérement le sol, sauf s'il s'agit de vase trés molle, cas dans lequel le bateau restera droit planté dans la vase.
Romain.
Thomas de Cartahu - Mercredi 15 Avril 2009 à 11h12
Bonjour!
Je m'interroge sur la possibilité d'échouer un Muscadet quillard, béquillé, dans la vase molle.
Qu'en pensez vous?
Patrice Culeron - Mercredi 15 Avril 2009 à 14h36
On peut laisser un quillard s'échouer sur le coté sans béquille si on vérifie que le fond est sain (pas de trou, ni cailloux ...). Si c'est de la vase, le bateau s'échouera en douceur.
Par contre il faut également vérifier le voisinage et etre sur que le mat n'ira pas s'accrocher dans un autre bateau sinon gare au dématage.
Je crois savoir que lorsqu'il y avait de nombreux muscadets à St Briac, ils échouaient tous sans béquilles, mais en se débrouillant pour que tous le monde gite du même coté (il suffit de lester un coté avec annexe ou hors-bord) pour que les mats ne s'accrochent pas.
Pour ce qui me concerne, si il y a risque que le bateau tosse à l'échouage, je préfère retirer les béquilles que de le laisser taper sur chaque béquille à chaque vague
Anne Marie - Jeudi 16 Avril 2009 à 16h09
Bonjour et merci pour les infos! Les deux solutions sont donc possibles après mûre réflexion!
gaillard - Lundi 29 Juin 2015 à 09h23
Bonjour, après quelques années, avez vous un retour d'expérience ?
Quelqu'un a t'il laissé son Muscadet au port de Dinard ?
Merci pour votre aide.
Matthieu - Mardi 30 Juin 2015 à 08h46
Bonjour,
Attention Aux béquilles dans la vase, l'une d'entre elle risque de s'enfoncer et là il y a des risques de casse. Il faut prévoir de larges supports sous les pieds de béquilles.
Sinon pour l'échouage en dériveur sur de la vase, il faut s'attendre à ne plus pouvoir descendre la dérive après, elle s'infiltre très bien... Et bon courage pour la débloquer.
Pierre - Mercredi 08 Juillet 2015 à 19h47
15 ans en échouage à Dinard et parfois chez les pros de St Briac, toujours en le faisant se coucher d'un côté ou de l'autre.
Comme le dit Patrice, béquillé il tosse toujours avec le moindre clapot
ploiouphilo - Samedi 11 Juillet 2015 à 13h37
Mon DL échoue à toutes les grandes marées basses, sur un fond de gros sable et petit cailloux. Aucun problème avec la dérive relevée.Comme il reste toujours un fond d'eau d'environ 30 ou 50cm, il reste couché d'un coté sans que les bouchains s'abiment, c'est idéal pour caréner . J'avais essayé les béquilles mais en pleines eaux les amarres qui me relient au corps mort se maillaient dans une des béquille à cause des mouvements des vagues et du vent et des courants et cela faussait tout l'équilibre avec en plus le risque d'avoir une forte houle qui aurait tiré du mauvais coté sur la béquille prise dans les amarres et risque d'arrachage... Bref, c'est plus simple sans béquille. Par contre je me demande si à un moment entre la pleine flottaison et l'échouage, le bateau commençant à se poser sur le fond , il reste en mouvement, et ça pourrait créer des jeux entre le lest et le saumon ou entre le saumon et la fausse quille , ce qui faciliterait des entrées d'eaux . Je dois avoir ce genre d'infiltrations car j'ai toujours entre 5 à 10 litres d'eau dans le fond du bateau. Quelqu'un avec un DL a-t-il ce problème ?
Olivier, Saint Awawa - Mercredi 15 Juillet 2015 à 09h16
Notre muscadet DL échoue sans béquilles 2 fois par jour depuis 10 ans tous les étés a St Jacut. Le fond est clair et nous sommes sur corps mort.
Aucun soucis.
Je déconseille l'échouage avec béquilles sans surveillance. DL ou quillard.
Olivier
kerdrel - Vendredi 20 Novembre 2015 à 09h34
j'ai tjrs échoué sur béquilles avec fleur d'ajonc, jamais de pb sf une fois aux scyllies à ste Mary avec de la houle de l'W à BM. On montait et retombait sur la quille puis une des béquilles. On a fini par les retirer pour ne pas taper sur les béquilles en plus de la quille.
Occasionnellement sans béquilles sur des bancs de sable connus par calme plat
Ajouter un message


Ajouter des photos

Pour ajouter des images ou photos, sélectionnez les sur votre disque en utilisant le bouton "Envoi de photo".

Il est conseillé d'avoir une image de 800px de largeur
Format : jpg ou png